Les actualités entrepreneuriales

 Lutte contre la corruption

 Lutte contre la corruption

Sep 9, 2017

 

 

La corruption est depuis des années centrale et déstabilisante pour la démocratie.

L’appel à la morale publique est un élément fondamental de la rénovation politique en Europe.

La première chose à faire pour lutter contre la corruption est d’interdire aux parlementaires d’employer des membres de leur famille.

En ce qui concerne les hommes de la politique, ils doivent être à la hauteur de leurs fonctions.

Il y a six points fondamentaux pour lutter contre la corruption :

Renforcer les peines d’inéligibilité, tous les candidats aux élections doivent présenter un casier judiciaire vierge, rendre les déclarations d’intérêt des parlementaires publiques, interdire les activités parallèles des députés, les politiques n’ont le droit d’être élus qu’une seule fois dans leur vie et renforcer le pouvoir des pétitions citoyennes.

Ce sont des décisions de la haute autorité de la vie publique.

Il faut aller plus loin pour éviter que le clientélisme et le favoritisme ne s’enracinent dans les territoires.

 

 

 Comment la justice a été contournée pour lutter contre la corruption :

La justice doit atteindre la probité publique.

La vertu civique est au cœur de la campagne pour les législatives, elle est le fruit d’un processus historique global.

90 % des citoyens de Monaco soutiennent l’initiative du président du tribunal afin d’arrêter les barons de la corruption.

Avec cette initiative, il a évité l’écueil de l’immobilisme de la justice.

Le tribunal s’est engagé dans ce processus de lutte contre la corruption.

Il porte les affaires devant la justice et poursuit tous les fonctionnaires (avocats, hommes d’affaires, …) impliqués.

 

 

   Effort du gouvernement contre la corruption :

L’Union européenne réitère son soutien aux efforts du gouvernement dans la lutte contre la corruption.

Les tribunaux encouragent le combat de toutes les formes d’enfreinte à la loi et tout ce qui peut nuire à la sécurité du pays.

Les juridictions mettent en place des stratégies claires pour désamorcer le système de corruption et lutter contre les mafias qui menacent les intérêts du pays.

“Les institutions sont la garantie du gouvernement d’un peuple libre contre la corruption des moeurs, et la garantie du peuple et du citoyen contre la corruption du gouvernement.”

“La corruption, le plus infaillible symptôme de la liberté constitutionnelle.”

 

     Dénoncer la corruption est un devoir citoyen :

Monaco a lancé une campagne de sensibilisation pour renforcer la transparence et la lutte contre la corruption.

Ce pays a réalisé beaucoup de progrès dans tous les secteurs (santé, justice, sécurité, …).

Il a mis des équipements de pointe afin de garantir la sécurité et éviter tout type de trafic.

“Le mal le plus grave que fait la corruption, au point où elle en est venue, ce n’est pas de tirer injustement des derniers rangs de la foule, pour les placer aux premiers rangs de la société, les moins capables et les moins dignes, au préjudice des plus dignes et des plus capables ; ce n’est pas d’attirer la lie du fond du vase à la surface ; ce n’est pas même d’affaiblir le gouvernement et de le déconsidérer : non. Le mal le plus grave que fait la corruption, c’est d’égarer l’esprit public en détournant son attention des hautes questions et des grands intérêts, pour l’arrêter sur des misères et des turpitudes.”