Les actualités entrepreneuriales

L’assurance maladie propose un dispositif pour aider les français à se soigner

L’assurance maladie propose un dispositif pour aider les français à se soigner

Août 9, 2017

Le constat est bien réel. Plusieurs français abandonnent leur droit aux soins à cause d’un manque d’argent ou d’un simple manque d’information concernant le système. Les professionnels du secteur comme Filiassur Assurance s’organisent pour sensibiliser ces gens quant à la délicatesse de la situation, pendant que l’Assurance maladie s’est organisé pour lancer un dispositif qui aide cette catégorie à retrouver le chemin des soins.

Les femmes renoncent plus que les hommes aux soins

Il est vrai que le nombre de personnes qui renoncent aux soins est assez élevé en France, mais il est encore plus effrayant du coté des femmes. En effet, selon l’étude menée par l’Observtoire des non-recours aux droits et aux services (Odenore), qui a pris un échantillon de 29000 assurées dans 18 caisses d’assurance maladie, le nombre total des personnes qui renoncent a atteint le quart de cette population.

Allant plus loin dans l’analyse, il est intéressant à noter que 58,6% de cette population sont des femmes, 36,6% sont des personnes qui vivent seules et 17,7% sont des familles monoparentales. Le principal frein que ces gens exposent est des problèmes financiers.

La solution apportée de l’Assurance maladie

Si la situation semble critique, l’assurance maladie pense avoir une solution qui pourrait inverser la tendance. Il s’agit d’un nouveau dispositif qui vise, en premier lieu, à identifier les personnes qui renoncent à leur droit aux soins, puis les accompagner en second lieu. Le dispositif a été déjà testé dans 20 départements et il sera généralisé sur toute la France à mi 2018.

Pour atteindre le premier objectif, des agents ont été formés à la détection des difficultés tout en se faisant aider par un réseau de professionnels de santé, de travailleurs sociaux, etc. Pour le deuxième point du dispositif, les caisses d’assurance mettront à la disposition des assurés un accompagnement complet. Il s’agit de leur aider à payer une complémentaire santé, leur orienter dans la compréhension du système, leur aider à travers l’élaboration d’un bilan explicatif de leurs droits, leur obtenir une aide pour financier les dépenses assez lourdes, etc.

L’assurance maladie reste optimiste quant à la réussite de son plan. Dans la phase d’expérimentation, un sur trois dossiers traités a abouti à la réalisation des soins, tandis que pas moins d’un dossier sur deux est classé « en cours de traitement ». Cette phase a traité 9400 dossiers en total.